Blog


En Turquie, les camps de réfugiés sous les ordures

par

Gestion des déchets en TurquieGestion des déchets dans la ville de Elbeyli, Turquie. Photo: Alpert K. Doğan/PNUD

Imaginez-vous maire d’une petite ville d’Anatolie proche de la frontière syrienne, il y a cinq ans.

Au prix d’années de pétitions, de débats, et d’une charge financière conséquente, une décharge sanitaire est sur le point d’ouvrir, une contribution utile à la communauté et respectueuse de l’environnement.

Mais les réfugiés commencent à arriver. D’abord au compte-goutte, bientôt par vagues. On installe des camps, et on s’efforce de répondre à leurs besoins élémentaires en collaborant avec les instances gouvernementales. Vous vous démenez, mais vous savourez la satisfaction d’aider vos prochains qui sont dans le besoin.

Maintenant, faites un bond de quatre année en avant : des centaines de milliers de réfugiés occupent votre petite ville, et certains camps accueillent plus de 30 000 personnes. Chaque jour, vous recevez des plaintes à propos des services municipaux. Partout, les déchets et ordures s’accumulent. Les quelques véhicules dont vous disposez sont constamment sur les routes, votre personnel est débordé, votre décharge hors d’usage, et les dispositifs de traitement des eaux usées en surcapacité. Vous êtes ruiné et commencez à accumuler des dettes.

Vous constatez que votre ville est sur le point de s’effondrer, et que la communauté a changé.

À l’heure où la Syrie entre dans sa cinquième année de crise, la Turquie compte plus de deux millions de réfugiés syriens. L’un des besoins les plus impérieux de nos communautés d’accueil en Orient est la gestion des déchets solides.

C’est dans ce but que notre équipe a conçu – grâce au soutien de l’Union européenne et du Bureau de la population, des réfugiés et des migrations du département d’État américain – un projet viable pour alléger ce fardeau.

Un programme de recyclage va être mis en place dans certains camps des provinces de Şanlıurfa et Kilis, ainsi qu’un centre de transfert des déchets. Les véhicules nécessaires seront fournis. L’objectif est de réduire les coûts associés aux 6 camps de la région, accueillant un total de plus de 113 000 personnes. Nous espérons également aider les communautés d’accueil locales à jeter les bases d’un système de gestion des déchets à la fois intégré et durable.

J’ai rencontré tant de personnes au fil des semaines passées sur le terrain à évaluer la situation et analyser la composition des déchets solides : des représentants gouvernementaux et municipaux aux équipes de nettoyage, des administrateurs de camps aux réfugiés. Ensemble, nous avons réussi à créer un modèle de travail où chacune de ces parties prenantes a sa place.

Jamais je n’ai été aussi convaincu de l’importance de l’élément humain pour le bon fonctionnement d’un programme de gestion des déchets. Jamais je n’ai vu un projet de gestion des déchets à plus grand potentiel pour le bien commun.

Guest Post Blog Réponse aux crises Gouvernance et consolidation de la paix Pays arabes République arabe syrienne Europe et CIS Turquie Prestation de services publics Migrations et déplacements Eau potable et assainissement

PNUD Dans le monde

A

Afghanistan Afrique du sud Albanie Algérie Angola Arabie saoudite Argentine Arménie Azerbaïdjan

B

Bahreïn Bangladesh Barbade Bélarus Bélize Bénin Bhoutan Bolivie Bosnie-Herzégovine Botswana Brésil Bureau du Pacifique Burkina Faso Burundi

C

Cambodge Cameroun Cap-Vert Centrafrique (République centrafricaine) Chili Chine Chypre Colombie Comores Congo (République démocratique du) Congo (République du) Corée (République populaire démocratique de) Costa Rica Côte d'Ivoire Croatie Cuba

D

Djibouti

E

Egypte El Salvador Emirats arabes unis Equateur Erythrée Ethiopie

G

Gabon Gambie Géorgie Ghana Guatemala Guinée Guinée-Bissau Guinée équatoriale Guyane

H

Haïti Honduras

I

Ile Maurice et Seychelles Inde Indonésie Irak (République d') Iran

J

Jamaïque Jordanie

K

Kazakhstan Kenya Kirghizistan Kosovo (selon RCSNU 1244) Koweït

L

Laos Lesotho Liban Libéria Libye L’Ex-République yougoslave de Macédoine

M

Madagascar Malaisie Malawi Maldives Mali Maroc Mauritanie Mexique Moldova Mongolie Monténégro Mozambique Myanmar

N

Namibie Népal Nicaragua Niger Nigéria

O

Ouganda

P

Pakistan Panama Papouasie-Nouvelle-Guinée Paraguay Pérou Philippines Programme palestinien

R

République dominicaine Russie (Fédération de) Rwanda

S

Samoa São Tomé-et-Principe Sénégal Serbie Sierra Leone Somalie Soudan Soudan du Sud Sri Lanka Suriname Swaziland Syrie

T

Tadjikistan Tanzanie Tchad Thaïlande Timor-Leste Togo Trinité et Tobago Tunisie Turkménistan Turquie

U

Ukraine Uruguay Uzbekistan

V

Venezuela Viet Nam

Y

Yémen

Z

Zambie Zimbabwe